traduction

dimanche 5 août 2012

Orphée et Eurydice

Orphée (en grec ancien Ὀρφεύς / Orpheús) est un héros de la mythologie grecque, fils du roi de Thrace Œagre et de la muse Calliope. Il a inspiré, en Grèce antique, un mouvement religieux appelé orphisme, qui était liée aux Pythagoriciens et au dyonisme.

La légende d'Orphée, une des plus singulières de la mythologie grecque, est liée à la religion des mystères ainsi qu'à une littérature sacrée.
Aède mythique de Thrace, il savait par les accents de sa lyre charmer les animaux sauvages et parvenait à émouvoir les êtres inanimés. Il fut comblé de dons multiples par Apollon, et on raconte qu'il ajouta deux cordes à la traditionnelle lyre à sept cordes que lui donna le dieu, en hommage aux neuf muses, auxquelles appartenait sa mère. Il passe pour être l'inventeur de la cithare.
Héros voyageur, il participa à l'expédition des Argonautes. Il y faisait office de chef de nage c'est-à-dire qu'il donnait par son chant la cadence aux coups de rame des autres héros. Son chant permit également à l'expédition de résister au danger du chant des sirènes dont il parvint à surpasser le pouvoir de séduction. Il se rendit jusqu'en Égypte, puis revint en Grèce. À la fin de son périple, il rentra en Thrace, dans le royaume de son père.
Sa femme, Eurydice (une dryade) fut, lors de leur mariage, mordue au pied par un serpent. Elle mourut et descendit au royaume des Enfers. Orphée put, après avoir endormi de sa musique enchanteresse Cerbère, le monstrueux chien à trois têtes qui en gardait l'entrée, et les terribles Euménides, approcher le dieu Hadès. Il parvint, grâce à sa musique, à le faire fléchir, et celui-ci le laissa repartir avec sa bien-aimée à la condition qu'elle le suive et qu'il ne se retourne ni ne lui parle tant qu'ils ne seraient pas revenus tous deux dans le monde des vivants. Alors qu'Orphée s'apprêtait à sortir des Enfers, il ne put résister à la tentation de contempler sa bien-aimée. Elle disparut définitivement.
Une autre version veut que lors de la remontée des Enfers, Orphée se rassure de la présence d'Eurydice derrière lui en écoutant le bruit de ses pas. Parvenus dans un endroit où règne un silence de mort, Orphée s'inquiète de ne plus rien entendre et craint qu'il ne soit arrivé un grand malheur à Eurydice. Sans plus attendre il décide de se retourner et la voit disparaître aussitôt.
Orphée se montra par la suite inconsolable. De nombreuses traditions circulent sur sa mort. Selon l'une d'entre elles, il aurait été foudroyé par Zeus pour le punir d'avoir révélé des mystères divins aux hommes qu'il initiait. Pour Strabon, il aurait trouvé la mort dans un soulèvement populaire. La version la plus courante est que les Bacchantes ou Ménades éprouvèrent un vif dépit de le voir rester fidèle à Eurydice et le déchiquetèrent. Sa tête, jetée dans le fleuve Euros, vint se déposer sur les rivages de l'île de Lesbos, terre de la Poésie. Les Muses, éplorées, recueillirent les membres pour les enterrer au pied du mont Olympe, à Leibèthres en Thessalie. On prétendait que sa tête continuait parfois à chanter dans son tombeau, ce qui est le signe de la survie posthume du poète par son chant.

Source : Wikipedia 

Jules Machard - Orphée aux enfers, 1865


Alessandro Varotari - Orphée enchantant les animaux (via : wikipedia)

Ari Scheffer - La mort d'Eurydice

Carlo Cignani - Orphée et Eurydice (via : les diagonales du temps)

Charles de Souzy Ricketts - Orphée et Eurydice (via : les diagonales du temps)

Charles François Jalabert - Nymphes écoutant les chants d'Orphée (via : wikimedia)

Christian Gottlieb Kratzenstein - Orphée et Eurydice, 1806

Eduard Kasparides - Orphée et Eurydice, 1896 (via : les diagonales du temps)

Emile Levy - La mort d'Orphée (via : artmight)

Federico Cervelli - Orphée et Eurydice

Kàroly Ferenczy - Orphée,1894 (via : wikipedia)

Alexandre Seon - Les lamentations d'Orphée (via : mythologica)

Edmond Dulac - Orphée et Eurydice (via : visions of whimsy)

Edward Burne-Jones - Orphée et Eurydice (via : preraphaelite paintings)

Frans Francken - Le jeune Orphée aux enfers

Emile Jean Baptiste Philippe Bin - La mort d'Orphée,1874 (via : wikipedia)
Frilli Croci - Orphée

Franz Von Stuck - Orphée, 1891 (via : visions of whimsy)

Gérard de Lairesse - Orphée aux enfers (via : wikipedia)

Giovanni Antonio Burini - Orphée et Eurydice, 1697 (via : les diagonales du temps)

Gregorio Lazzarini - Orphée et les Bacchantes, 1710 (via : mythologica)

Gregorio Lazzarini - Orphée et les Bacchantes, 1710 - détail (via : wikipedia)

Gustave Moreau - Orphée sur la tombe d'Eurydice

Gustave Moreau - Fille de Thrace portant la tête d'Orphée sur sa lyre

Gustave Moreau - Fille de Thrace portant la tête d'Orphée, 1865 (via : visions of whimsy)
Henryk Siemiradzki - Orphée aux enfers, 1880 (via)

Jean Delville - Orphée aux enfers (via)

Paul Edouard Rosset-Granger - Orphée (via)

Odilon Redon - Orphée (via)

Gustave Moreau - Fille de Thrace portant la tête d'Orphée, 1875 (via : wikipedia)

Hans Leu le Jeune - Orphée et les animaux, 1519

Henrik Siemiradzki - Orphée aux enfers (via : wikipedia)

Frederic Leighton - Orphée et Eurydice (via : miahanas)

George Frederick Watts - Orphée et Eurydice (via : artmight)

Georges Callot - L'éducation d'Orphée

Giovanni Bellini - détail (via : artmight)

Giovanni Bellini (via : artmight)

Jacob Savery - Orphée charmant les animaux

John Roddam Spencer Stanhope - Orphée et Eurydice sur les bords du Styx (via : preraphaelite paintings)

John Macallan Swan - Orphée (via : artmight)

Pierre Lacour Père - Orphée perdant Eurydice

Louis Bouquet - La mort d'Orphée, 1925-1939 (via : wikipedia)

Sir William Russel Flint - Médée, Jason, Orphée et l'hydre, 1910 (via : sugar meows)

Michel Martin Drolling - Orphée et Eurydice, 1820 (via : wikipedia)

Mihail Ştefănescu - Orphée aux enfers (via : wikipedia)

Niccolo dell'Abbate - Orphée et Eurydice (via : wikipedia)

John William Waterhouse - Nymphes trouvant la tête d'Orphée, 1905 (via : visions of whimsy)


Henry Ryland - Le jeune Orphée (via : I am a child)

Jean Raoux - Orphée et Eurydice, 1718 (via : chamber music today)

Le Titien - Orphée et Eurydice

Bruegel l'Ancien - Orphée aux enfers, 1594 (via : mythologica)

Orphée et Eurydice
Jean Delville - La mort d'Orphée, 1893 (via : visions of whimsy)

Louis Ducis - Orphée et Eurydice, 1825 (via : visions of whimsy)

Michael Putz-Richard - Orphée et Eurydice, 1868 (via : visions of whimsy)

Henryk Hector Siemiradzki - Orphée aux enfers, 1880-1890 (via : visions of whimsy)

Jean-Baptiste-Camille Corot - Orphée guidant Eurydice hors des enfers, 1861 (via : visions of whimsy)

Aelbert Cuyp - Orphée et les animaux, 1640 (via : visions of whimsy)

Pascal Adolphe Dagnan-Bouveret - Le chagrin d'Orphée, 1876 (via : sugar meows)

Pierre Amédée Marcel Beronneau - Orphée (via : sugar meows)

Nicolas Poussin - Orphée et Eurydice (via : artmight)

Sebastian Vrancx - Orphée et les animaux (via : wikipedia)

Peter Paul Rubens - Orphée et Eurydice, Hadès et Perséphone (via : gracedanemazur)
John Duncan - La légende d'Orphée, 1895 (via)
 

9 commentaires:

  1. merci merci merci mille fois merci!!!

    RépondreSupprimer
  2. Excellente sélection iconographique dont je vais pouvoir me servir pour un projet de théâtre d'ombres. merci.
    T.

    RépondreSupprimer
  3. bonjours, il y a pas a dire ces oeuvres sont géniale bravo pour ce site! !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'avoue ^^

      Supprimer
    2. ce site et bien fait j'éspére que le créateur va créé d'autre cite d'autre auteur

      Supprimer
  4. Bonjour. Très joli site en effet. Pourriez-vous m'indiquer les références du premier tableau qui présente le site? Est-ce Burne Jones?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis en cours merci ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Aurélien Merini, désolée d'avoir mis taaant de temps à publier/répondre à votre message (impératifs et aléas de la vie, enfin bref ^^). Le tableau du site est de John Williams Waterhouse. Vous pourrez le mirer dans ce blog entre autres.

    Et à tous, bien que je passe en courant :
    merci de votre visite et ravie que vous ayez pris du plaisir:)

    RépondreSupprimer